Kokedamas

La technique du kokedama consiste à faire pousser une plante dans un substrat arrondi que l’on pose sur une ardoise, du bois ou encore de la céramique. Il est également possible de le suspendre. Le résultat est moderne, minimaliste et épuré. C’est une réelle mise en valeur décorative des végétaux et s’adapte à toute sorte d’environnements.

L’art du kokedama est apparu au début des années 90 au Japon. C’est l’héritier d’une technique ancestrale dérivée du bonsaï: le neirai qui consistait à retirer de son pot un bonsaï et à poser l’ensemble sur un support plat. Les racines apparentes étaient recouvertes de terre sur laquelle on ajoutait de la mousse et diverses plantes.